Test gratuit

Lutter contre la criminalité avec l'aide des données

Une base de données sur les entités comme Orbis peut être un outil puissant pour le bien social

Données : le mot évoque des chiffres, des feuilles de calcul, des ordinateurs. Mais maniées par les bonnes personnes, les données sont aujourd'hui l'arme ultime contre la criminalité.

Que ce soit les crimes de guerre potentiels en Syrie, les monnaies virtuelles de jeux vulnérables au blanchiment d'argent, l'exploitation forestière illégale ou l'esclavage moderne en mer, les données mettent en lumière les failles et indiquent les moyens de protéger la société et l'environnement.

La numérisation a placé les données au cœur de la lutte contre les actes répréhensibles aujourd'hui. Elle a rendu possibles des crimes complexes, mais non sans laisser des traces indélébiles, afin que la communauté internationale puisse traquer et combattre la fraude, le blanchiment d'argent, la corruption, l'esclavage moderne, le trafic de drogue et autres.

Depuis des années, le Bureau van Dijk crée des outils qui a permettent à la société de tirer parti des données dans la lutte contre ce type de crimes. Global Witness est une organisation non gouvernementale (ONG) qui utilise la base de données Orbis pour lutter contre les actes répréhensibles au niveau international. Nous avons rencontré Barnaby Pace, enquêteur et militant de Global Witness, pour comprendre comment de tels outils de données font la différence.