Added; 27/01/2017

Comme chaque mois retrouvez l'actualité des M&A bancaires, proposée par Georges Pujals. Cette étude s'appuie sur Zéphyr, notre base de données mondiale M&A

Le champion français de la gestion d’actifs va mettre la main sur son concurrent italien Pioneer. Après avoir échoué lors du premier processus d’enchères organisé en 2011, la deuxième tentative aura finalement été la bonne.

Un an après son introduction en Bourse, le gestionnaire d’actifs français va racheter Pioneer Investments, filiale de la banque italienne UniCredit, pour un montant de 3,545 milliards d’euros (voir Encadré 1). Amundi faisait figure de favori face aux offres concurrentes de ses trois rivales : le consortium mené par la Poste italienne, l’américain Ameriprise et l’australien Macquarie. Le britannique Aberdeen AM s’étant retiré à la mi-novembre.
La transaction sera financée à hauteur de 1,5 milliard d’euros par des excédents de fonds propres, par 600 millions de dette senior et subordonnée et par 1,4 milliard d’euros de capital levé auprès de ses actionnaires. L’appel au marché aura lieu au premier semestre 2017. À noter que son actionnaire majoritaire, le groupe Crédit Agricole, a d’ores et déjà annoncé qu’il soutiendrait l’augmentation de capital et qu’il maintiendrait une participation minimale de 66,7 % post-transaction.

Retrouvez l'article dans son intégralité sur Revue-banque.fr

Testez-nous librement

Plus d'informations